Destination Nor’Ouest 2: C’est parti


Depuis le 6 juin l’aventure d’une vie est débuté pour 10 voyageurs qui sont partis de Peace River en Alberta, jusqu’à l’océan Pacifique; WOW quel beau trip. Sur un parcours de 2 600 kilomètres, le groupe, vêtu comme à l’époque, avec un canot d’écorce et leur détermination comme seul «moteur», se doit de traverser de difficiles épreuves pour se rendre à destinationse. Cette année le périple est encore plus difficile, plus sauvage et dangereux que le précédent.

Ils ont subis un entraînement de 12 jours avant de partir. Ils devront affronter des cours d’eau tumultueux, les animaux sauvages et les fameux…moustiques. Selon Vicky Côté de Victoriaville, participante à l’expédition le plus difficile: «Il pleut beaucoup. Le matin, on remet nos bas mouillés, nos mocassins trempés et on part dans l’eau… Nous avons les pieds mouillés toute la journée», indique-t-elle. La rivière est sur fond de glaise et Vicky a indiqué qu’il lui était arrivé d’en avoir jusqu’aux cuisses. Pas facile d’avancer dans de telles conditions, mais cela n’a pas arrêté l’équipe.

Les nuits sont aussi très froides dans cette partie du pays et les voyageurs dorment sous une bâche, avec deux couvertures de laine…Un matin même, Vicky a indiqué qu’il y avait du frimas sur le canot au réveil.

Les voyageurs imiteront et s’inspireront du journal d’Alexander MacKenzie (grand explorateur qui fit le trajet pour la première fois en 1793). Ils doivent pagayer 20 km par jour pendant 100 jours.

Le périple qui est entièrement filmé est produit par les Productions Rivard et sera diffusé sur TVA seulement qu’à l’été 2009. En attendant patience. Même si je n’ai pas été choisi pour l’aventure, je voulais vivre cela à tout prix, je serai devant mon petit écran à regarder cette expé dans un décor superbe

Publicités

4 réflexions sur “Destination Nor’Ouest 2: C’est parti

  1. tout comme toi je m’intéresse à cette grande expédition mais je n’ai pas pu y participer. Je suivrai l’émission comme tous ceux qui rêvent de la vie des découvreurs en régions sauvages.

  2. Oui, j’avais entièrement le droit, car ce sont des informations et des photos qui sont disponibles sur internet et dans le journal l’Avantage.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s