Trempés jusqu’aux os dans les White Mountains

Nous sommes de retour des White Mountains depuis ce week end et je peux vous affirmer qu’il y a tombé de la pluie, de la pluie et encore de la pluie. Des grains gros comme le doigt. Notre première journée avait pour but de rejoindre les monts Cannon, South Kinsmen et North Kinsmen. Nous sommes parti ver 8h15 le matin. Comme le nuage est toujours là lors de nos rando. La pluie a débuté à ce moment et nous a accompagnée dans une froidure intense et sans relâche pendant près de 10 heures. Pour vous donner une idée, nous avons dîner à 16h30 à Lonesome Lake Hut. Sur les sommets c’était l’enfer, le vent froid nous congelait sur place, le temps de prendre la photo et nous étions repartis à l’abri dans le bois, en plus basse altitude. Les conditions de sentiers étaient désastreuses: boueuses et très glissantes, par bout c’était une rivière qui dévalait sur nos pieds. À notre retour au Lafayette Campground frigorifié mais très content de notre journée, l’objectif était atteint. Après une bonne douche et un souper au restaurant c’était l’heure d’aller au landromat faire sécher nos vêtements pour le lendemain matin.
IMG_0020
Nos bottes sur le Cannon

Le jeudi matin la montagne à nous mettre sous la dent était le Garfield d’une hauteur de 1372 mètres. Une ascension que je qualifie de facile, peut-être à cause de la température qui était de notre bord pour une fois, une montée douce de 2 heures, du pur plaisir. Rendu en haut un petit Wrap accompagné d’un pain au banane pour nous récompenser devant une superbe vue. Ce fut une journée relaxante si je compare à la veille. En fin de journée, à notre retour, il faisait presque chaud!!!
IMG_0032
Harold sur le GarfieldIMG_0039
Vue du Garfield

Samedi matin, il pleut à boire debout depuis la veille, on décide de prendre le plan B: Faire le Tom, le Field et le Willey, nous foulerona aussi le mont Avalon qui n’est pas un 4000 footers. Nous garderons les Bonds pour un prochain voyage. Nous partons dans la pluie mais moins abondante qu’il y a deux jours. Mais la pluie s’intensifie en altitude à notre grand désarroi. Après un deux heures de montée nous arrivons au Tom (1235m.). Ensuite direction Field (1323m.) une petite montée sympathique alors que les canons du village se faisaient entendre pour souligner le 4 juillet, fête des américains. Sur le Field, il est alors 12h00 nous prenons une petite collation et ensuite fouler le dernier sommet de la journée de la liste, le mont Willey (1306m.). À ce moment la trail est moins belle, plus vaseuse et de la pluie pour nous accompagner dans un environnement dangeureux. Une montagne avec aucune vue, donc pas de niaisage, on prend la photo et on redescend par la Avalon trail qui descend sur plusieurs kilomètres et très escarpée, la prudence est de mise dans cette rivière. Par endroit, il grêle et le froid nous fait croire que l’hiver approche. Rendu à l’auto quelques heures plus tard notre water hike trip tire à sa fin. Nous sommes trempé jusqu’aux os…avec un brin de fierté.
IMG_0050
Marc sur le Tom

IMG_0056
Harold sur le Field

Publicités

Une réflexion sur “Trempés jusqu’aux os dans les White Mountains

  1. Ça c’est les meilleur trip que l’on se rappel le plus longtemps!! Quand il fait trop beau et que tout va bien on oublie vite. Ça me rappel que dans les Whites ça change vite.
    Félicitation pour votre accomplissement!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s