Un Gaspésien frôle la mort sur l’Aconcagua

Le voyage d’un jeune de 18 ans de Sainte-Anne-des-Monts, Marc-Antoine Charlebois, a failli lui coûter la vie. Il grimpait seul sur le mont Aconcagua lorsqu’il a été victime d’un oedème pulmonaire. Un guide qui s’est retrouvé sur son chemin lui a sauvé la vie.

Marc-Antoine Charlebois voulait devenir le plus jeune grimpeur à atteindre le plus haut sommet des Amériques, à près de 7000 mètres d’altitude, mais rendu à 4000 mètres, son rêve a basculé. « Je suis parti le matin, tout allait bien, j’ai marché plusieurs heures, puis tout s’est passé dans environ une demi-heure », raconte-t-il.

Il poursuit en disant que lorsque son état s’est dégradé, il a senti que l’air se faisait rare et que sa coordination lui semblait presque impossible.

C’est à ce moment que le guide d’un autre groupe l’a trouvé. « Il a monté ma tente et m’a mis à l’abri parce qu’il y a de gros vents qui se sont levés », se rappelle-t-il.

Après quelques heures d’attente, une équipe médicale l’a pris en charge. « On m’a injecté de l’adrénaline, c’est ce qui m’a sauvé la vie. J’ai eu un suivi dans un centre médical spécialisé où on a confirmé que j’avais de l’eau sur les poumons. »

Ses parents étaient chez eux, à La Martre, lorsqu’ils ont appris la nouvelle. Son père, Benoît, dit avoir vécu de vives émotions. « On peut dire qu’on devient stressé. Le facteur le plus difficile, c’est la distance. On se sent un petit peu impuissant. »

Marc-Antoine croit qu’il a voulu grimper trop rapidement à une altitude où l’oxygène se fait plus rare. Il n’exclut pas la possibilité de revivre l’expérience un jour.

Pour en apprendre davantage sur cette expédition, écoutez l’entrevue de Marc-Antoine Charlebois à l’émission Bon pied, bonne heure avec Yves Larouche.


Share

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s