Red Bull Crashed Ice 2012

La grande cérémonie du Red Bull Crashed Ice débarquait à Québec pour la 7e fois en autant d’année,  la ville est devenue un incontournable des amateurs de sports extrêmes grâce à sa piste qui est la plus longue, la plus rapide et la plus difficile de la série. Après les États-Unis et les Pays-Bas, en passant par la Suède, la finale de l’évènement Red Bull profite au mieux du relief du cœur de la Vieille-Capitale.

La météo a donné du fil à retordre aux organisateurs durant la journée. Le mercure a atteint 10 degrés, samedi, au centre-ville de Québec. Pour préserver la qualité de la glace, les organisateurs ont dû annuler les entraînements. Malgré les efforts de l’équipe et l’utilisation d’un système de réfrigération, la surface de la piste était un peu plus molle qu’à l’habitude.

Avec ses 550 mètres de longueur, ses 4,5 mètres de largeur, et son dénivelé de 60 mètres, le parcours sera semé d’embuches et défiera même la force centrifuge. Les patineurs devront successivement affronter obstacles, sauts, descente abrupte et ligne droite parsemée de pièges afin de se rendre à la ligne d’arrivée. Du Château-Frontenac au pied du Saint-Laurent, les athlètes nous en mettront plein la vue!

Le meneur au classement général est l’Ontarien Kyle Croxall. Il est suivi de près par le Finlandais Arttu Pihlainen, champion de la saison 2011. Chez les femmes, deux Franco-ontariennes sont en tête. Fannie Desforges est en première position, suivie de Dominique Thibault. La Finlandaise Salla Kyhala ferme la marche.

Après une soirée haut en couleur et spectaculaire, les 100 000 spectateurs en ont eu pour leur argent. En finale les frères Croxall retrouvaient leur grand rival finlandais  Artuu Pihlainen et le  canadien adam Horst. C’est sans conviction que Pihlainen a mené la course d’un bout à l’autre pour l’emporter sur Kyle Croxall et Scott Croxall. Au cumulatif c’est Kyle qui a réussi à gagner le championnat avec une mince avance de 40 points sur Pihlainen. Quant à Scott il a fini au 3e rang au général. La logique a été respecté, je crois, et le suspense a duré jusqu’à la dernière seconde.

Du côté des dames, c’est Fannie Desforges qui monté sur la plus haute marche du podium, ainsi, elle remporté le cumulatif du championnat 2012. Elle fut suivi par la finlandaise Salla Kyhala, quant à Marquise Brisebois, elle a terminée en 3e position lors de la finale.

Le championnat du monde du Red Bull Crashed Ice veut prendre de l’expansion l’an prochain et vise six descentes. Québec serait maintenue comme épreuve reine et ultime du sport extrême hivernal. Selon Sébastien Paradis, directeur des affaires corporatives de Red Bull pour l’est du Canada: «La réputation de Québec est incroyable. C’est impossible, pour Red Bull International, que la finale ne soit pas à Québec. C’est l’épreuve reine, et le gagnant doit être annoncé à l’épreuve reine».

Serait-il pertinent de voir le Red Bull Crashed Ice débarquer au X-Games? En tout cas, un partenariat en ces deux géants du maketing serait explosif…

Kyle Croxall, Red Bull Crashed Ice World champion



Share

Publicités

2 réflexions sur “Red Bull Crashed Ice 2012

  1. Bonjour!
    Je tiens à poster un article sur votre site:
    – l’article est écrit par nous, et sera pertinent pour thème de votre site ;
    – l’article aura deux liens et de photos ;
    Quel serait le prix ?
    Nous attendons une réponse, une bonne journée!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s