Red Bull Crashed Ice 2012

La grande cérémonie du Red Bull Crashed Ice débarquait à Québec pour la 7e fois en autant d’année,  la ville est devenue un incontournable des amateurs de sports extrêmes grâce à sa piste qui est la plus longue, la plus rapide et la plus difficile de la série. Après les États-Unis et les Pays-Bas, en passant par la Suède, la finale de l’évènement Red Bull profite au mieux du relief du cœur de la Vieille-Capitale.

La météo a donné du fil à retordre aux organisateurs durant la journée. Le mercure a atteint 10 degrés, samedi, au centre-ville de Québec. Pour préserver la qualité de la glace, les organisateurs ont dû annuler les entraînements. Malgré les efforts de l’équipe et l’utilisation d’un système de réfrigération, la surface de la piste était un peu plus molle qu’à l’habitude.

Avec ses 550 mètres de longueur, ses 4,5 mètres de largeur, et son dénivelé de 60 mètres, le parcours sera semé d’embuches et défiera même la force centrifuge. Les patineurs devront successivement affronter obstacles, sauts, descente abrupte et ligne droite parsemée de pièges afin de se rendre à la ligne d’arrivée. Du Château-Frontenac au pied du Saint-Laurent, les athlètes nous en mettront plein la vue!

Le meneur au classement général est l’Ontarien Kyle Croxall. Il est suivi de près par le Finlandais Arttu Pihlainen, champion de la saison 2011. Chez les femmes, deux Franco-ontariennes sont en tête. Fannie Desforges est en première position, suivie de Dominique Thibault. La Finlandaise Salla Kyhala ferme la marche.

Après une soirée haut en couleur et spectaculaire, les 100 000 spectateurs en ont eu pour leur argent. En finale les frères Croxall retrouvaient leur grand rival finlandais  Artuu Pihlainen et le  canadien adam Horst. C’est sans conviction que Pihlainen a mené la course d’un bout à l’autre pour l’emporter sur Kyle Croxall et Scott Croxall. Au cumulatif c’est Kyle qui a réussi à gagner le championnat avec une mince avance de 40 points sur Pihlainen. Quant à Scott il a fini au 3e rang au général. La logique a été respecté, je crois, et le suspense a duré jusqu’à la dernière seconde.

Du côté des dames, c’est Fannie Desforges qui monté sur la plus haute marche du podium, ainsi, elle remporté le cumulatif du championnat 2012. Elle fut suivi par la finlandaise Salla Kyhala, quant à Marquise Brisebois, elle a terminée en 3e position lors de la finale.

Le championnat du monde du Red Bull Crashed Ice veut prendre de l’expansion l’an prochain et vise six descentes. Québec serait maintenue comme épreuve reine et ultime du sport extrême hivernal. Selon Sébastien Paradis, directeur des affaires corporatives de Red Bull pour l’est du Canada: «La réputation de Québec est incroyable. C’est impossible, pour Red Bull International, que la finale ne soit pas à Québec. C’est l’épreuve reine, et le gagnant doit être annoncé à l’épreuve reine».

Serait-il pertinent de voir le Red Bull Crashed Ice débarquer au X-Games? En tout cas, un partenariat en ces deux géants du maketing serait explosif…

Kyle Croxall, Red Bull Crashed Ice World champion



Share

Défi vents et marées de Berthier-sur-Mer 2009

Défi vents et marées B-S-M

Les 29 et 30 août prochain aura lieu Le défi vents et marées de Berthier-sur-Mer qui a pour but de rassembler les planchistes amateurs, peu importe leur niveau, sur le fleuve St-Laurent. Cet événement, une présentation de L’AKVQ , a été créé par et pour des planchistes…

Un week-end bien rempli et des activités pour tous  !

Voici un aperçu des activité de la fin de semaine:

*CLINIQUES POUR ENFANTS avec Isabelle Fortier et AXT

*CLINIQUE D’INITIATION POUR ADULTES avec Sylvain Montreuil et AXT

*CLINIQUE DE SÉCURITÉ avec Patrick Bergeron

*CLINIQUE DE RÈGLE DE NAVIGATION

*COURSE WINDURO, LONGUE DISTANCE ET SPEEDCHECK

*CLINIQUE FREESTYLE AVEC PATRICK BERGERON

Pour vous inscrire remplissez le formulaire du Défi vents et marées

Une journée au mont- Sainte-Anne

Quelle journée en compagnie de Yanick au mont Sainte-Anne pour refaire du snowboard.

Voici quelques photos:

Ma visite dans les grottes aux Îles-de-la-Madeleine


La semaine dernière avant de partir des Îles j’ai goûté à une activité que je voulais essayer depuis fort longtemps: visiter les grottes en habit iso thermique. Je suis parti avec 2 guides de la Salicorne et une vingtaine d’autres personnes à Grande Entrée pour s’aventurer dans ces endroits qui sortent des sentiers battus.

Pour débuter, il y a une petite marche de 15 minutes pour se rendre au point de départ. Rendu sur la plage, c’est le temps de se mouiller. Un petit réchauffement dans l’eau et nous somme parti pour l’exploration des grottes. Dépendant de l’humeur de dame nature, l’activité peut être une ballade ou un sport extrême. Lors de mon passage dans les grottes la mer était calme, donc du fun garanti dans la plus grande sécurité. Les vagues nous amenaient dans les grottes, on se laissaient flotter sur la mer et on a même sauté en bas d’un rocher d’une vingtaine de pieds de hauteur quelle sensation!!! Une excursion de 2h30 que je recommande à tous ceux qui vont aux Îles.

J’en ai profité pour prendre quelques photos avec un appareil photo jetable sous marin. La qualité des photos laissent un peu à désirer mais cela donne une bonne aperçue de cette activité hors du commun.

Mon saut tandem chez Parachutisme Atmosph’air: Reportage vidéo

Mon saut tandem chez Parachutisme Atmosph’air


C’est hier que j’ai utilisé mon cadeau de Noel qu’avait offert ma mère et ma blonde; un certificat cadeau au Centre École de Parachutisme Atmosph’air à St-Jean-Chrysostome. Depuis l’hiver que j’avais hâte à ce moment unique: un saut en tandem avec chute libre à plus de 13 000pieds et atteignant une vitesse de 200km/h. Le saut était prévu à 14h00. À mon arrivée la sympathique gagne d’atmosph’air nous ont expliqué le déroulement du saut et nous avons enfilé notre habit. Après avoir monté dans l’avion, cette dernière a montée à plus de 13 500 pieds. Encore là je contrôlais mon stress, mais avec Guy Bergeron qui a plus de 3 200 sauts à son actif je me sentais en pleine confiance. À bord nous étions 4 sauteurs, 4 instructeurs et 4 caméramans. Rendu à la hauteur requise et que le signal d’ouvrir la porte est apparue, là le stress m’a envahi. Moi, je sautais le 3e j’avais la chienne mais j’étais confiant, rendu sur le bord de la porte je ne pouvais plus dire non mais Guy s’est occupé à ce que je saute sans que je m’en rende compte. La chute libre a été complètement débile et exaltante, de l’adrénaline pure. La plus grande sensation de ma vie. Un conseil: SVP gardez la bouche fermée, moi je l’ai gardé ouverte un bout et de l’air dans la gorge à 200 à l’heure ça l’assèche un peu. Ce moment a duré environ 1 minute et là ensuite le parahute a ouvert et là, j’ai eu le temps de prendre conscience du moment en regardant les environs et j’ai même eu l’occasion de diriger le parachute. Je le recommande à tout le monde qui veut vivre quelque chose de différent et capoté.
Merci à mes supporteurs qui sont venus en grand nombre: Diane, Jasmin, Margot, Stéphane, Nicolas, Brigitte, Marc, Chantal, Catherine, Denise, Martin et Ania du Bélarusse qui passe l’été à la maison pour se refaire une santé (Un reportage s’en vient sur le sujet)

Voici quelques photos de mon saut

Demain, je vais essayer de mettre en ligne le vidéo