Merci GR20 Blog

Cette semaine, je fais le frontispice du GR20 Blog, un blogue européen très intéressant qui fait des retours d’expérience de randonneurs du GR20. Chaque semaine Emeric interview un trekker qui a fait le mythique sentier de la Corse. Ce fut un réel plaisir de partager mon GR à la façon québécoise! Allez-y jeter un coup d’oeil, ça en vaut la peine!!!

Bonne lecture…

Chers Mammifères

Un film photographique de mon safari en Tanzanie. Les parcs du Lac Manyara, Serengeti et du cratère Ngorongoro ont été visité. Bon visionnement!

Du plein air made in Québec à Évasion

Depuis trois semaines Évasion nous présente une émission que j’attendais avec impatience et qui m’interpellais beaucoup. Elle raconte la tournée en en van (mini campeur) de l’excellent animateur Dominic Arpin au Québec. Depuis le début de la série la Gaspésie, Charlevoix et l’Estrie furent entre autre visitées. Au menu: du canyoning, du kayak, de la via ferrata, de la voile, de la randonnée en montagne, de la montgolfière et de de la slackline, et ce, en seulement trois épisodes sans compter les petits bonheurs de la vie qui s’y rattachent. Des beaux endroits de camping, de la bonne bouffe, du bon temps à contempler les paysages et en profiter! Du même coup, il saisi l’occasion pour nous présenter des passionnés de van life, de sports extrêmes et de plein air.

Après trois semaines, il a su livrer la marchandise; explorer des activités en milieu naturel afin de démontrer aux spectateurs que la persévérance et le dépassement de soi est ouvert à monsieur et madame tout le monde. Une émission vraie et sans prétention où l’animateur ne joue pas au héros avec l’égo gros comme la planète! Avec ses commentaires dans le feu de l’action, il communique ses feelings sans filtre. Il donne le goût de partir et nous fait découvrir des endroits méconnus pour la plupart des gens. Peut-être, il sortira de la belle province un jour, chose certaine ce sera parfait aussi! Je ne connais pas son itinéraire.

  

Toujours accompagné de son fidèle compagnon Mika qui a participé à quelques unes de ses activités. Dominic Arpin est un marathonien qui a le profil parfait pour animer cette émission hebdomadaire qui fait rêver à l’été idéal tous les mercredis à 21h00. Un 30 minutes à écouter en famille!

Comme le bon vieux dicton, l’essayer c’est l’adopter… chers amateurs de plein air à mettre à votre agenda ou à regarder en reprise.

Pour rester dans le même sujet, si vous vous voulez en apprendre davantage sur le mode de vie de « vanlifer », vous pouvez aussi aller rejoindre Ève et Luc sur leur page web le Nez dehors.

 

 

 

 

 

Entre Mer et Montagnes: Le GR20, l’expérience humaine

Un petit vidéo sans prétention de notre GR20 à l’été 2019…Bonne écoute

Le Passaconaway, le Whiteface, les Tripyramids et le Moosilauke

C’est la fin de semaine de l’Action de Grâces que Marc et moi nous nous sommes rendus dans le New Hampshire pour continuer notre quête de la 4000 footers. Après une semaine excécrable au Québec. Nous pensions bien que la balance pencherait de notre bord. Mais les nuages stationnaires étaient accrochés aux montagnes tout au long des parcours de la Sandwich Range dans le Franconia Notch State Park, près de Lincoln. Notre camp de base était situé au Lafayette Campground.

La première journée nous avions comme mandat de se rendre au sommet du mont Passaconaway et du Mont Whiteface , classé au 42e et 45e rang. C’est par la Olivierian Brook Trail que nous sommes partis pour ensuite prendre la Passaconaway Cutoff et enfin la Square Ledge Trail. Une montée de 2 heures et demie. Dans les sentiers il faut être extrêmement prudent car les embranchements sont à faire attention, pire qu’un centre-ville! Après un bon dîner sur le Passaconaway (4043 pieds)  il fallait le redescendre pour mieux remonter le Whiteface en sillonnant la Rollins trail. Un autre 2 heures de up and down. Où la vue était toujours terne et sana exclamation à part que le froid qui nous rappelait que la montagne ne se laisse pas apprivoiser en claquant des doigts. C’est après un 4 heures de descente à ne plus finir que nous sommes revenus au stationnement après un 25 km dans le corps. Nous qui disaient avant de partir c’est juste le 42e et 45e, ça va être relax!!! Mais il ne faut jamais prendre rien pour acquis surtout pour une première de l’année.

La seconde journée a commencé les pieds dans la flotte encore après une nuit ou la pluie n’a pas cessée un seul instant de se faire entendre sur la tente. Nous avons la commande de se rendre vers les Tripyramid, le North et le Middle, comme leurs noms l’indiquent si bien ce sont 3 montagnes en forme de pyramide. Une montée par la Pine Bend Brook Trail, un sentier qui commence de façon très relax et plus que le sommet arrive la montée y est éprouvante et le froid se fait sentir de façon agressive surtout rendu au sommet du North Tripyramid à plus de 4180 pieds, le 32e pic du NH et la tête dans les nuages. Pour se rendre à la seconde étape de la journée, il a fallu faire un petit kilomètre sur la Mount Tripyramid Trail. Le Middle est le 35e sur la liste des 48 footers à plus de 4140 pieds, la vue est toujours moche mais quand même fier d’avoir réalisé ce 15 km dans des conditions pas évidente.

Sur le Middle Tripyramid

Marc dans la descente

Pour notre dernière journée c’était pour arpenter le 10e sommet : le Mont Moosilauke avec ses 4802 pieds, un sommet de toundra comme nous les aimons. La montée par la Beaver Brook Trail, une pente très raide en partant en suivant de nombreuses cascades, superbe comme paysage mais combien difficile après 2 œufs saucisses!!! La glace dans le sentier s’est mise de la partie, très glissant, il faut être vigilent. Avec l’altitude le froid commençait à se manifester et les arbres à rapetisser rendu sur le sommet le vent était très fort et le thermomètre devait osciller autour du point de congélation. Une expérience intense même si l’horizon était absent. Après un bref moment, deux, trois photos et c’est le temps de redescendre vers la voiture une bonne ride 15 km avant de revenir au Québec. De plus à ce moment le soleil c’est montré le bout du nez trop tard mais juste à temps pour nous dire aurevoir!!!

Marc sur le Moosilauke

 


Share