La course des fantômes 2009: un 5 km dans le vent

course_fantomes_levisC’est samedi que je suis allé participer à la course des fantômes de Lévis. J’ai pris part au 5 km, dû au fait que j’avais eu une très bonne performance à la course de l’Oie Blanche du 11 octobre dernier avec un chrono respectable de 22:49. Avec la pluie qui venait de cesser et les vents forts sur les abords du St-Laurent je me suis présenté au départ sur la piste cyclable de Lévis pour 20h00 avec confiance. Un bon vent de face, comme à Berthier, le départ s’est effectué avec une bonne cadence. La course s’est passée entièrement sur la piste cyclable avec une vue illuminée sur la rive nord et en surplus des fantômes nous indiquaient les km restant et .

J’ai terminé la course avec un chrono de 24:02, donc une 14e position sur 74 participants et une 3e position dans la catégorie des 30-39 ans. Je suis un peu déçu de mon temps mais je crois que la grippe avait commencée son oeuvre samedi dernier et le vent fort n’ont pas aidés. L’organisation courir à Québec était A1, beaucoup de cadeaux aux participants: tuque, épinglette, sac, crayons et médaille à l’arrivée. Tout était bien orchestré comme les autres rendez-vous qu’ils organisent

Publicités

Le premier défi des escaliers de Québec

defi_des_escaliersCe matin plus de 500 coureurs se sont lancés à l’assaut des 2600 marches du tout premier Défi des Escaliers à Québec, dont moi. Le défi proposait de parcourir le trajet reliant 29 escaliers de la Capitale liant la haute et la basse-ville de Québec sur une distance de 15 km. Ce matin la température était idéale pour ce genre de torture, un 17 degré et un petit vent frais. Malgré ma cuisse quelque peu endolorie je me sentais en bonne forme. Pour moi, la descente était plus difficile car il fallait faire preuve de prudence car c’était un peu glissant. Les montées s’attaquaient deux par deux. Le départ était fait deux par deux à intervale de 5 secondes. pour éviter la cohue au premier escalier non loin du départ, le centre Lucien-Borne. L’escalier du cap Blanc et ses 398 marches était le secteur le plus difficile du trajet. Signe de la difficulté du parcours : une dizaine de personnes ont dû faire un détour par la clinique médicale pour des blessures mineures : claquage au mollet ou genoux douloureux.

IMG_0317

La course s’est gagnée en 1:05 par Manuel Gagnon de Québec. De mon côté je suis content de ma performance ce qui m’a permis de recevoir une médaille pour avoir réussi ce parcours ardu sous la barre des 2h30. J’ai stoppé le chrono avec un temps respectable de 1:37.