La course du Grand Lévis

<

En ce beau vendredi Jasmin et moi avons participé à la course du grand Lévis une étape du circuit des 10 km. Tout dabord Jasmin a fait le 2 km de course sur la piste cyclable sur le bord du Saint-Laurent. Cette année il y avait plus de 600 coureurs au rendez-vous. Le plan de match pour Jasmin était de s’amuser et aussi de se dépasser. Donc nous avons fait un jogging léger et admirer le paysage. Il a souffert un peu (aux jambes) mais a tenu le coup jusqu’au fil d’arrivé avec un temps de 14:44.

De mon côté le 5km s’est bien déroulé malgré une douleur à une jambe et au ventre…Le parcours était très beau. J’ai terminé avec un temps un peu décevant de 24:54, le pire depuis que je coure. Mais dans les semaines qui viendront il faudra y mettre plus d’ardeur à l’entraînement pour avoir des résultats satisfaisants.
">


Share/Bookmark

La 11e course des Pionniers 2010

Samedi dernier Jasmin et moi avons participé à la course des Pionniers de l’Islet. Dans un premier temps Jasmin a fait sa première course à vie soit le 1 km. Il a beaucoup aimé son expérience et il a franchi le fil d’arrivé à 7:09 dans la catégorie 0-8 ans.

Le voici avec sa médaille

De mon côté j’ai fait le 5 km aux abords du Saint-Laurent sous une chaleur assez intense qui s’est d’Ailleurs bien déroulé malgré le très peu de km dans le corps cette année. C’est avec un temps de 23:50 que je suis arrivé à l’école secondaire Bon Pasteur et une 9e place. 

La course des Pionniers fut un grand succès avec un total de 309 coureurs, 100 de plus que l’an dernier. Cela grâce au travail acharné de David Thibault et Richard Fradette et les nombreux bénévoles. Prochain rendez-vous du circuit régional des 10 km à Lévis le 2 juillet.


Share/Bookmark

La course des fantômes 2009: un 5 km dans le vent

course_fantomes_levisC’est samedi que je suis allé participer à la course des fantômes de Lévis. J’ai pris part au 5 km, dû au fait que j’avais eu une très bonne performance à la course de l’Oie Blanche du 11 octobre dernier avec un chrono respectable de 22:49. Avec la pluie qui venait de cesser et les vents forts sur les abords du St-Laurent je me suis présenté au départ sur la piste cyclable de Lévis pour 20h00 avec confiance. Un bon vent de face, comme à Berthier, le départ s’est effectué avec une bonne cadence. La course s’est passée entièrement sur la piste cyclable avec une vue illuminée sur la rive nord et en surplus des fantômes nous indiquaient les km restant et .

J’ai terminé la course avec un chrono de 24:02, donc une 14e position sur 74 participants et une 3e position dans la catégorie des 30-39 ans. Je suis un peu déçu de mon temps mais je crois que la grippe avait commencée son oeuvre samedi dernier et le vent fort n’ont pas aidés. L’organisation courir à Québec était A1, beaucoup de cadeaux aux participants: tuque, épinglette, sac, crayons et médaille à l’arrivée. Tout était bien orchestré comme les autres rendez-vous qu’ils organisent

La 20e édition de la course de l’oie blanche: une 4e position

lavirondeAujourd’hui a eu lieu la course de l’oie blanche de Montmagny, course finale du circuit régional des 10 km. C’est 333 coureurs qui ont bravé un temps froid aux abords du fleuve. J’ai participé au 5 km sous une température humide de 3 °C. Ce fut une course où j’ai donné le maximum de moi-même jusqu’à la fin. J’ai trouvé la course assez facile malgré des ambitions modestes, mon départ fut canon. Pendant ma course je me suis concentré sur ma foulée, souvent je fais de petits pas et aujourd’hui je suis allé avec une plus grande amplitude. Cela m’a bien servi car j’ai stoppé le chrono à 22:49, une performance que je n’avais pas fait depuis un bon bout de temps et qui m’a fait le plus grand bien. C’est donc un 29e rang sur 104 coureurs. Pour une troisième fois cette année (après la course de raquette et le raid des Appalaches) je termine 4e dans la catégorie senior 2 homme, à un pas du podium, c’est ingrat comme situation!!! Le but est de s’amuser et surtout de se dépasser. Félicitations à Richard Fradette et à son équipe de bénévoles pour ce 20e succès. Visitez le site de la course de l’oie blanche pour voir tous les résultats.

Le premier défi des escaliers de Québec

defi_des_escaliersCe matin plus de 500 coureurs se sont lancés à l’assaut des 2600 marches du tout premier Défi des Escaliers à Québec, dont moi. Le défi proposait de parcourir le trajet reliant 29 escaliers de la Capitale liant la haute et la basse-ville de Québec sur une distance de 15 km. Ce matin la température était idéale pour ce genre de torture, un 17 degré et un petit vent frais. Malgré ma cuisse quelque peu endolorie je me sentais en bonne forme. Pour moi, la descente était plus difficile car il fallait faire preuve de prudence car c’était un peu glissant. Les montées s’attaquaient deux par deux. Le départ était fait deux par deux à intervale de 5 secondes. pour éviter la cohue au premier escalier non loin du départ, le centre Lucien-Borne. L’escalier du cap Blanc et ses 398 marches était le secteur le plus difficile du trajet. Signe de la difficulté du parcours : une dizaine de personnes ont dû faire un détour par la clinique médicale pour des blessures mineures : claquage au mollet ou genoux douloureux.

IMG_0317

La course s’est gagnée en 1:05 par Manuel Gagnon de Québec. De mon côté je suis content de ma performance ce qui m’a permis de recevoir une médaille pour avoir réussi ce parcours ardu sous la barre des 2h30. J’ai stoppé le chrono avec un temps respectable de 1:37.

La course des Pionniers

islet2009Aujourd’hui je suis allé faire le 10 kmde la course des Pionniers à L’Islet, cette compétition qui fait partie de la série du Circuit régional des 10 km de Québec. Richard Fradette et David thibault en étaient les organisateurs, l’organisation a été àparfaite. Tout était bien planifié. Pour ma part, je suis dans une passe la motivation est à son plus bas. Je me suis présenté avec l’intention de me fouetter à m’entraîner davantage. Mon but était de courir sous la barre des 50 minutes, mon record étant de 44m14. J’avais un avantage dans mon jeu, c’était d’avoir le vent dans mon dos. L’autobus nous a déposé près de l’auberge du Faubourg à St-Jean-Port-Joli. Les 3 premiers kilos furent faciles à avaler, ensuite j’ai ralenti à cause d’un léger malaise aux mollets, mais la cadence est revenue vers le 7e kilomètre. J’ai quand même atteint mon objectif de 50 minutes. J’ai stoppé le chrono à 48m35s. Je tiens à féliciter mon compagnon Guillaume Lanoue qui a terniné son 10 km à 51m50s.

Maintenant, il faudra mettre de l’effort pour s’attaquer au Raid des Applaches qui nous attends avec une circuit de 73km.