Les Wildcat, les Carter et le Moriah

La fin de semaine passée nous sommes allés grimper 10 monts dont 6 de la liste des 4000 footers du New Hampshire. Sous un soleil de plomb et les pieds dans l’hiver que nous avons fait environ 70 km en 2 jours et demi de randonnée.

Jour 1 – Les Wildcat

Les Wildcat Mountains font partie intégrante du Carter-Moriah Range, une longue crête de 16 kilomètres qui s’étend du sud au nord à partir de Glenn Ellis Falls jusqu’au sommet du mont Moriah. Le range est  parallèle à la route 16. Le Carter-Moriah Range est situé entre le Présidential Range à l’est et le Baldface Range à l’ouest. Les 2 principaux sommets, soit les Wildcat A et Wildcat D et font partis de la liste des 4000 footer’s. Sur la montagne « E » se trouve l’un des plus beau centre de ski du New-Hampshire, le Wildcat Mountain Ski Area en opération depuis plus de 50 ans. De son point culminant la montagne offre une vue spectaculaire sur le mont Washington

Partis de Pinkham Notch nous avons emprunté la Mile Brook Trail, le sentier débute à Glenn Ellis Falls tout de Pinkhma Notch. C’est un sentier assez abrupte au départ parfois même de l’escalade sur des parois rocheuses. Une ascension de 4 heures de marche pour se rendre au Wildcat A (4422 pieds). Le sentier était mauvais à cause de la neige abondante, 7-8 pieds par endroit, qui restait à  partir d’environ 4000 pieds, Nous avions les 2 pieds dans la neige et la tête dans l’été à plus de 28 degré. Quel contraste!!! Nous avons marché environ plus de 20 km pendant notre journée. Dans notre journée nous avons traversée le 4 Wildcats, dont 2 de la liste des 4000 footers.

 

Marc sur le Wildcat D avec le Washington en arrière plan

Tuckermine Ravine

Les Carter

  Le « trailhead »,  se trouve sur le côté de la route 16 à environ 1,6 km au nord de l’auto Road du Mont Washington. On emprunte ce sentier sur une distance de 3 km afin de rejoindre le sentier Carter Dome Trail (3 km) . Ce dernier nous mène au Carter-Moriah trail pour accéder au sommet du Carter Dome (2 km). C’est à partir de la Carte-Moriah trail que nous avons retrouvé la neige jusqu’au Carter Dome le 9e plus haut de l’état du New Hampshire a plus de 4832 pieds, un sommet qui n’offre aucune vue spectaculaire. En revenant vers le Middle et le South Carter nous avons dévié pour pour aller dîner sur Mont Hight, une belle montagne avec une belle vue sur les alentours mais qui n’est pas un 4000 footers. Rendu au South Carter (4430 pieds), quelques kilomètres il faut être attentif car le sommet n’est pas bien indiqué, il faut être prudent pour bien trouver l’indication. Ce fut le même problème rendu au sommet du Middle (4610 pieds) que nous avons quelque peu dépassé. Une bonne journée avec en poche 3 4000 footers et le Hight qui fut le plus beau de la journée. Une journée de 25 km.

Dans la neige

Les pieds sur le Carter Dome

Le Moriah

Pour terminer le week end parfait nous avons décidé d’attaquer le Moriah, le 41e sommet de l’état avec une altitude de 4049 pieds. Une randonnée de 15 km et une montée très soutenue. Le mont Moriah possède un très petit sommet de roc tout rond et dégagé sur 360 degrés. Le sommet peut accueillir qu’une dizaine de personnes à la fois. Il y est possible d’y voir la chaîne Présidentielle nord ainsi que le Carter Range. C’est le dernier 4000 Footer’s gravi au New-Hampshire sur l’AT, par la suite le sentier des Appalaches poursuit sa route en territoire du Maine. En se rendant sur le Moriah nous avons également foulé le mont Surprise. Une belle marche de 5 heures sous une chaleur accablante de 32 celcius…

Sur le Moriah sous une chaleur suffocante


Share/Bookmark

Publicités

Trempés jusqu’aux os dans les White Mountains

Nous sommes de retour des White Mountains depuis ce week end et je peux vous affirmer qu’il y a tombé de la pluie, de la pluie et encore de la pluie. Des grains gros comme le doigt. Notre première journée avait pour but de rejoindre les monts Cannon, South Kinsmen et North Kinsmen. Nous sommes parti ver 8h15 le matin. Comme le nuage est toujours là lors de nos rando. La pluie a débuté à ce moment et nous a accompagnée dans une froidure intense et sans relâche pendant près de 10 heures. Pour vous donner une idée, nous avons dîner à 16h30 à Lonesome Lake Hut. Sur les sommets c’était l’enfer, le vent froid nous congelait sur place, le temps de prendre la photo et nous étions repartis à l’abri dans le bois, en plus basse altitude. Les conditions de sentiers étaient désastreuses: boueuses et très glissantes, par bout c’était une rivière qui dévalait sur nos pieds. À notre retour au Lafayette Campground frigorifié mais très content de notre journée, l’objectif était atteint. Après une bonne douche et un souper au restaurant c’était l’heure d’aller au landromat faire sécher nos vêtements pour le lendemain matin.
IMG_0020
Nos bottes sur le Cannon

Le jeudi matin la montagne à nous mettre sous la dent était le Garfield d’une hauteur de 1372 mètres. Une ascension que je qualifie de facile, peut-être à cause de la température qui était de notre bord pour une fois, une montée douce de 2 heures, du pur plaisir. Rendu en haut un petit Wrap accompagné d’un pain au banane pour nous récompenser devant une superbe vue. Ce fut une journée relaxante si je compare à la veille. En fin de journée, à notre retour, il faisait presque chaud!!!
IMG_0032
Harold sur le GarfieldIMG_0039
Vue du Garfield

Samedi matin, il pleut à boire debout depuis la veille, on décide de prendre le plan B: Faire le Tom, le Field et le Willey, nous foulerona aussi le mont Avalon qui n’est pas un 4000 footers. Nous garderons les Bonds pour un prochain voyage. Nous partons dans la pluie mais moins abondante qu’il y a deux jours. Mais la pluie s’intensifie en altitude à notre grand désarroi. Après un deux heures de montée nous arrivons au Tom (1235m.). Ensuite direction Field (1323m.) une petite montée sympathique alors que les canons du village se faisaient entendre pour souligner le 4 juillet, fête des américains. Sur le Field, il est alors 12h00 nous prenons une petite collation et ensuite fouler le dernier sommet de la journée de la liste, le mont Willey (1306m.). À ce moment la trail est moins belle, plus vaseuse et de la pluie pour nous accompagner dans un environnement dangeureux. Une montagne avec aucune vue, donc pas de niaisage, on prend la photo et on redescend par la Avalon trail qui descend sur plusieurs kilomètres et très escarpée, la prudence est de mise dans cette rivière. Par endroit, il grêle et le froid nous fait croire que l’hiver approche. Rendu à l’auto quelques heures plus tard notre water hike trip tire à sa fin. Nous sommes trempé jusqu’aux os…avec un brin de fierté.
IMG_0050
Marc sur le Tom

IMG_0056
Harold sur le Field