Palmarès des municipalités plein air 2011: St-Philémon sur le podium

Voici un résumé de l’article paru dans le Géo Plein Air du mois de juin 2011. Saint-Philémon, un village à quelque kilomètres de chez-moi mérite grandement à être connu. Une belle visibilité et une grande réussite pour ce beau coin du Québec.

Palmarès des municipalités plein air 2011: les résultats

#3 Saint-Philémon
1630 votes

Saint-Philémon le pays du Massif -du-Sud, joyau méconnu du ski de montagne au Québec. Plus de 75 000 visiteurs annuellement qui viennent profiter du massif du Sud. Même la Presse, l’an dernier l’avait propulsé au top 10 sur la planète des meilleurs endroit  où faire du ski. dans les contreforts des Appalaches qui se caractérisent par les montagnes et les vallées, un environnement exceptionnel qui a d’énormes possibilités pour la pratique du plein air. Le Massif du Sud c’est aussi le parc régional du Massif-du-Sud, donc très tranquille, qui possède 120 km de sentiers pédestres, ce qui fait qu’on se croise rarement ici! Nous laissons les sentiers les plus naturels possible, à l’état sauvage. En plus, les chiens sont admis dans le parc en raison du peu d’achalandage.

Depuis des années,  il y a un gros travaille de fait pour que la région devienne une destination plein air. À peine quelques kilomètres le sépare du parc régional des Appalaches, dans un effort commun les deux parcs proposent un immense réseau de sentiers pour la randonnée, la raquette ou le vélo de montagne. De belles rivières canotables ainsi que 15 refuges, dont 9 sont accessibles l’hiver.
Situé à 100 km de la ville de Québec, avec le massif (du Sud) le plus montagneux de la région qui a un enneigement exceptionnel: 914 cm de neige en 2008! Saint-Philémon est encore très jeune sur le plan touristique, mais le massif fait l’objet d’un développement important avec un projet immobilier, condos et chalets, en construction. Ça a pris du temps avant que cette petite municipalité puisse bénéficier d’égouts et d’aqueducs capables de répondre à la demande, c’est chose faite.
Le projet de parc éolien qui doit être installé sur 70 km de crêtes, au sommet du massif, en est la preuve; quelque 75 éoliennes hautes d’environ 50 m vont défigurer le massif autant pour les randonneurs que pour ceux qui le verront d’aussi loin que le mont Sainte-Anne! Ce parc est un projet franco-britannique et ne rapportera que l’équivalent de 89 $ par année par contribuable aux citoyens de la MRC. Il faut comprendre que ces sommets de plus de 800 m abritent des sapinières à oxalide qui aident à purifier l’eau des montagnes qui alimente la région et abritent la grive de Bicknell, une espèce menacée. La vocation écotouristique du Massif-du-Sud rapporte bien plus à la région qu’un parc éolien qui va faire fuir les randonneurs et ceux qui veulent acheter un chalet dans le coin et y passer leur retraite!
En contre partie, Alain Chabot Président du RésEAU des montagnes propose que soit créée une réserve de biodiversité sur les sommets de 600 m et plus, ce qui représente environ 60 km2, et dans le reste du parc actuel, faire de la foresterie écosystémique et installer un parc éolien communautaire dont les bénéfices reviendraient à la communauté. On peut bien organiser des audiences publiques, mais ce ne sont que des recommandations faites au gouvernement et rien ne l’oblige à les respecter! À la fin de mars, une pétition de 3000 signatures a été déposée à l’Assemblée nationale, réclamant la protection du territoire.


Share

Publicités

Raid des Appalaches 2010: Vive les côtes

En cette 11e édition du Raid des Appalaches les côte furent à l’honneur, chaque participant en a eu pour son argent, croyez-moi!!! Cette année au programme: 7 km de kayak, 37 km de vélo et 10 km de course. Nous sommes partis du Lac frontière pour terminer au Appalaches Lodge Spa, pour un grand total de 54 km. en kayak nous avons traversé le Lac Frontière et une partie de la rivière Noire. Le vélo s’est déroulé de Sainte-Lucie à Saint-Fabien où les dénivellés se sont succédés et ont achevés quelques participants. La course nous a fait suer dans la Grande Coulée, une montagne de 853 mètres d’altitude avec en prime une section de corde.

Le soleil était au rendez-vous et le goût du dépassement aussi. J’ai donc terminé avec un temps de 5h01 et une 7e position.

 

Voici quelques photos de l’événement:

Une belle côte à l’avant…

Un groupe gonflé à bloc…


À mon arrivée après 54 km


Share

Le parc régional des Appalaches à Salut Bonjour

parc regional des appalachesSamedi passé Marcel Bouchard a présenté un topo sur le parc régional des Appalaches à l’émission Salut Bonjour week-end à TVA. C’est le mont Sugarloaf qui a été le centre d’intérêt dans la chronique. Un reportage qui rend justice à ce merveilleux secteur, un parc à visiter!!! Pour visionner le reportage visitez la chronique Plein Air.

Raid des Appalaches 2009: 73 km de souffrance et une 4e position

P1090395Cette fin de semaine j’ai participé au 10e Raid des Appalaches dans le merveilleux parc du même nom. Cette année l’épreuve consistait à 5 km de kayak, 50 km de vélo de montagne et 18 km de course à pied pour un grand total de 73 km. Nous sommes partis du Lac Carré pour terminé à la la Pourvoirie Daaquam,  nous avons traversé 5 villages: Ste-Apolline, Ste-Lucie, St-Fabien, Lac Frontière et St-Just.

La chaleur était intense vers les 12h00, le 5 km de kayak fut assez facile par contre le vélo s’est bien déroulé jusqu’au 40e km où un mur m’a frappé de plein fouet, une panne d’énergie comme je n’ai jamais connu. Les 10 derniers km ont été très pénible. Quant au 18 km de course, ce fut difficile avec des étourdissements par période. Vers les 5 derniers km un concurrent m’a rattrappé jusqu’au dernier km où j’ai poussé la machine pour le semé avec succès jusqu’au fil d’arrivé où il fallait traverser à guée de la rivière Daaquam. Après une journée de 73 km en 05:33:22 et une belle 4e place dans la catégorie 20-39 ans,  je peux être fier de ma performance, moi qui avait comme objectif de terminer parmi les 5 premiers. Félicitations à toute l’équipe du Raid pour ce 10e succès!!! Pour voir tous les résultats cliquez ici

IMG_1032

L’arrivée…

 

Voici mes temps pour chaque épreuve:

Kayak:00: 24:25

Vélo: 02:30:32

course à pied: 02:38:25

Voici quelques photos  gracieuseté du Parc régional des Appalaches:

P1090412

Pas facile le vélo…

P1090568

Être attentif dans le bois!!!

 

Raquette au jardin des gélinottes


C’est mardi dernier que Guillaume et moi sommes aller faire une bonne randonnée de raquette dans le jardin des gélinottes ou si voulez l’ancien centre de plein air de Montmagny. Il fonctionne grâce à quelques bénévoles aucune piste n’est balisée mais la merveileuse forêt y est toujours. Nous sommes partis par la piste 10 pour se rendre dîner au refuge le bûché. Après une pause nous avons emprunté la 19 pour se rendre au refuge le geai gris et ensuite revenu par la 19 et la 1. Ce fut 3 heures de raquette bien plaisant, un endroit que je recommande à tous les raquetteurs de la région. Pour se rendre; prendre la sortie 378 de l’autoroute 20,ensuite prendre la 283 direction sud vers St-Fabien-de-Panet. Faire environ 10 km et à votre gauche le chalet du centre plein air de Montmagny est là.
Intérieur du refuge le geai gris

Arrivée au geai gris

Guillaume devant le bûché