Le cercle de feu: Boucler la boucle


Le 20 novembre dernier Marc et moi sommes allé au Cercle pour assister à la conférence de Janick Lemieux et Pierre Bouchard sur leur odyssée de la cyclovolcanique. Cette troisième et ultime étape, 24 000 km à pédaler de l’Indonésie en passant par l’extrême Orient, l’Alaska, l’Ouest Canadien et l’Archipel d’Hawai. C’est appuyé par des vidéos et des photos saisissantes que les deux nomades à vélo ont ébloui l’auditoire entassé dans le café et témoigner de cette beauté volcanique. Les deux passionnés nous ont offert une présentation multimédia colorée, humoristique et trépidante et ce, dans une simplicité unique.

Voici leurs prochaines conférences:

24 janvier 2012 à 19h30: bistro L’Alchiniste. Joliette.
  Billets et info: bistro L’Alchimiste

-6 février 2012 à 19h00: microbrasserie Le Trou du Diable. Shawinigan.
  Billets et info: microbrasserie Le Trou Du Diable

-18 avril 2012 à 19h00: Centre Culturel Saint-John. Bromont.
 Billets et info: 450.534.4414

Voici un bref aperçu:



Share
Publicités

Cercle de feu du Pacifique à vélo…boucler la boucle! Étape 3: Jakarta/Vancouver.

Janick Lemieux et Pierre Bouchard, de Québec, sillonnent la planète sur leurs vélos de montagne depuis près de 20 ans.  Leur projet a débuté en 1999 et consiste à pédaler d’un volcan actif à l’autre autour du Pacifique, en suivant le Cercle de feu. Après leur dernière étape, de Vancouver aux îles Aléoutiennes en Alaska en passant par Hawaii, ils ont parcouru 70 000 km.
J’ai assisté à leur dernière conférence  de la cyclovolcanique il y a quelques années et ils m’avaient conquis, du pur bonbon. Des images à couper le souffle accompagnées de comentaires très intéressant qui font rêver l’aventurier en nous. Voici les prochaines dates de leurs conférences:
samedi 26 mars 2011 à 14h00 et 19h30: salle multi complexe Méduse. Québec.
Billets: boutique Le Pédalier (418.842.2734) et magasin MEC de Québec (418.522.8884)

mercredi 30 mars 2011 à 19h30: Théâtre Hector-Charland. L’Assomption.
Info et billets: 450.589.9198

mardi 5 avril 2011 à 17h00: gymnase cégep régional de Lanaudière. Terrebonne.
Info: info@cyclovolcanique.com

mercredi 13 avril 2011 à 19h30: auditorium du cégep de Sept-Îles. Sept-Îles.
Info: 418.962.9848 #262

vendredi 15 avril 2011 à 19h30: Pavillon Mance. Baie-Comeau.
Info et billets: boutique Spin sports & plein air (418.296.8282) et membres C.A. Corportation Véloroute des Baleines (418.297.4342)


Share

Rémi Lafrenière a atteint Ushuaia

Après avoir roulé 32 178 km depuis le 22 mai, le cycliste extrême Rémi Lafrenière, de Québec, a finalement atteint la ville d’Ushuaia, dans la province argentine de la Terre de Feu, vendredi soir, et se remettra aujourd’hui en route afin de compléter son périple des quatre points les plus extrêmes des Amériques atteignables par la route.

Après avoir roulé cet été jusqu’à Prudhoe Bay, en Alaska, le point le plus au nord des Amériques atteignable par la route, et à Anchor Point, toujours dans le même état américain, le point le plus à l’ouest, le cycliste de 26 ans avait filé vers le sud en direction d’Ushuaia, la ville la plus méridionale au monde.

Jusqu’à maintenant, celui qui occupe un emploi de plombier à Québec considère que le Pérou aura été la partie la plus pénible de sa folle odyssée. «Les côtes sont difficiles, il n’y a aucun agrément, il y a des chiens partout qui te courent après et te mordent et il est très difficile de les éloigner. Il y a aussi du vent qui soulève le sable, beaucoup de pollution et la nourriture n’est pas très bonne.»

Les Péruviens seraient également très peu courtois envers les cyclistes. «Les autobus, les camionneurs et les automobilistes ne veulent pas te voir sur la route et ils te le font savoir en te poussant», enchaîne-t-il.

Rémi doit maintenant compléter le carré en se rendant à Joao Pessoa, au Brésil, la ville la plus à l’est des Amériques, pour ensuite rouler vers le Québec. Rémi roule environ 200 km par jour mais ne s’est pas fixé de date pour son entrée à Joao Pessoa.

C’est la conjointe de Rémi, Geneviève Désy, qui met son site Web remilafreniere.com à jour pendant qu’il pédale aux quatre coins du continent. «Elle m’aide et m’encourage beaucoup! Je lui envoie des messages aux deux ou trois jours et je lui parle au moins une fois par semaine», conclut l’athlète de la capitale.

Bon retour à cette machine humaine qui prouve que le rêve est accessible. Rémi Lafrenière parcourt les Amériques au profit de la Fondation de l’autisme.

Source: Le Soleil


Share

De l’aventure au petit écran

Cet automne il y a  encore beaucoup d’émissions  pour divertir les avides d’aventures. Comme par le passé le Canal Évasion en a beaucoup à proposer: Le fameux Survivor : Gabon, le dernier éden est de retour le mardi soir dès 22h00. Rallye autour du monde 6 est aussi un classique le lundi à 21h00. C’est certain que les émissions originales anglaises à CBS sont plus intérressantes mais bon… ça fait quand même le travail.

Une nouvelle émission est arrivée sur les ondes d’Évasion qui était jadis à TV5, je parle bien du succès français Pékin Express 5: La route du bout du monde que vous pouvez regarder le mercredi à 21h00.  Vous pouvez aussi regarder le Survivor français: Koh-Lanta : Caramoan le jeudi à 21h00 sur le même réseau.

Mais mon coup de coeur à Évasion c’est Safari photo avec Austin Stevens, une émission que j’ai découvert cet été. Austin Stevens  parcourt le monde à la recherche d’animaux fascinants et redoutables, et visite les régions du globe les plus éloignées pour prendre des clichés extraordinaires.

À  TV5  on propose de suivre de nouveaux voyageurs qui veulent marier l’aventure et la quête de grands espaces avec le respect, le désir de partager et de donner: Les Sentiers de la terres, le samedi 22h30. Plus loin + Sport  dresse le portrait de Canadiens qui s’établissent à l’étranger pour pouvoir continuer à pratiquer et vivre de leur passion, le sport. Mais TV5 ne parle pas d’horaire de diffusion, la série serait-elle terminée?

Aussi au grand écran

127 hours est un film d’Aventure très attendu, il sortira le  5  novembre prochain. C’est  une histoire vraie, celle d’Aron Ralston (campé dans le film par James Franco), un jeune alpiniste carburant à l’adrénaline et aux sports extrêmes qui, en 2003, a passé 127 heures (6 jours et 5 nuits) au fond d’une crevasse dans les canyons du désert de l’Utah, le bras coincé sous un rocher. Incapable de bouger, à l’agonie, il a finalement réussi à se sortir de là après s’être amputé lui-même le bras à l’aide de son petit canif mal aiguisé. Voici la bande annonce:

Life Cycles est un autre film d’aventure,  pour les amateurs de vélo de montagne pour regarder la bande annonce visitez le site de Life Cycles. Très impressionnant!!!

Bon automne à tous les aventuriers et continuez de rêver…

 


Share

Raid des Appalaches 2010: Vive les côtes

En cette 11e édition du Raid des Appalaches les côte furent à l’honneur, chaque participant en a eu pour son argent, croyez-moi!!! Cette année au programme: 7 km de kayak, 37 km de vélo et 10 km de course. Nous sommes partis du Lac frontière pour terminer au Appalaches Lodge Spa, pour un grand total de 54 km. en kayak nous avons traversé le Lac Frontière et une partie de la rivière Noire. Le vélo s’est déroulé de Sainte-Lucie à Saint-Fabien où les dénivellés se sont succédés et ont achevés quelques participants. La course nous a fait suer dans la Grande Coulée, une montagne de 853 mètres d’altitude avec en prime une section de corde.

Le soleil était au rendez-vous et le goût du dépassement aussi. J’ai donc terminé avec un temps de 5h01 et une 7e position.

 

Voici quelques photos de l’événement:

Une belle côte à l’avant…

Un groupe gonflé à bloc…


À mon arrivée après 54 km


Share

Rémi Lafrenière – Extrêmement Amériques

Extrêmement Amériques » consiste en une expédition à vélo, en solo, qui a débuté le 22 mai dernier. Rémi La frenière est parti de Joliette, au Québec, pour se rendre en Alaska pour atteindre le point le plus au nord des Amériques atteignable par la route, situé à Prudhoe Bay et le point le plus à l’ouest, Anchor Point. L’étape suivante : joindre le point le plus au sud des Amériques, situé en Argentine à Ushuaia, route et ville réputées les plus septentrionales du monde! Le voyage se poursuivra vers João Pessao au Brésil, point le plus à l’est. Finalement, il complètera la boucle de ce voyage de 65 000 km en revenant à Joliette à vélo.

« Extrêmement Amériques » sera un périple sans égal! Imaginez : 65 000 km parcourus, 23 pays continentaux visités, 365 jours à vélo, le tout, en autonomie! C’est donc dire que Rémi ne sera pas suivi par une équipe d’assistance, il sera seul avec son vélo et devra, comme il l’a toujours fait, transporter lui-même son équipement tout au long du voyage. Ainsi, il devra vivre avec des moyens élémentaires et affronter des conditions extrêmes dans plusieurs segments de son périple. Tout ceci sans tenir compte des barrières linguistiques, des instabilités politiques, des conditions routières, de la faune, de la flore et de la criminalité, facteurs les plus préoccupants pour Rémi et le plaçant en situation d’insécurité totale.

Voici son départ:

Depuis son départ il a plus de 3 ooo km de pédalé et il est rendu en Alaska vers le point le plus au nord. On peut même le suivre en direct par GPS.

Pour suivre son périple incroyable:

RémiLafreniere.com

Le Blog de Rémi

La Page Facebook Rémi Lafrenière-Extrêmement Amériques

Sur Twitter: Remivélo

Voir ses vidéos sur Youtube

 


Share/Bookmark

Le Grand Défi Pierre Lavoie

Un exploit d’équipe.
Une expérience unique.

Le 18 juin 2010, Pierre Lavoie donne rendez-vous aux cyclistes chevronnés et engagés pour la 2e édition de l’événement du 1000 km – cette manifestation marquante du Grand défi Pierre Lavoie qui a rallié tout le Québec l’an passé. Accompagnez Pierre depuis le Saguenay-Lac-Saint-Jean jusqu’à Montréal et faites partie d’un mouvement qui contribue activement à changer nos habitudes de vie pour le mieux.

Quelques nouveautés au programme promettent une aventure encore plus palpitante.

Tout d’abord, cette année, 150 équipes de 4 ou 5 cyclistes chacune sont invitées à relever le défi. Ainsi, selon le segment parcouru, le peloton accompagnant Pierre à relais peut atteindre 750 cyclistes ! Comme toujours, au moins un membre de chaque équipe doit rouler avec Pierre en tout temps.

D’autre part, le circuit de 1000 km se fera en 60 heures et des transferts sont prévus dans l’itinéraire. Ces transferts sont des segments parcourus à bord des véhicules escortes. Ils ont pour but de permettre au peloton de visiter encore plus de régions, permettre le repos aux équipes et d’accroître la sécurité des cyclistes la nuit.

Pour 2010, l’événement du 1000 km va donc de l’avant avec quelques nouveautés tout en restant fidèle à ses objectifs d’origine :

  • promouvoir de saines habitudes de vie chez les jeunes et dans tous les foyers québécois
  • et amasser des fonds pour la recherche médicale sur les maladies orphelines

Le volet Scolaire

Le Grand défi Pierre Lavoie est un concours amical qui se passe dans toutes les écoles primaires, publiques ou privées, de la province.

L’idée est très simple : plus que les élèves font de l’activité physique, plus qu’ils accumulent des cubes d’énergie pour son école.

Les élèves doivent bouger à l’école comme à la maison pour accumuler le maximum de cubes énergie (1 cube énergie = 15 minutes continues d’activité). Les écoles gagnantes iront à Montréal pour participer à un événement unique au stade Olympique et pour accueillir Pierre Lavoie au terme de son 1000 km en vélo.

Pour suivre les résultats des écoles inscrites, dont les deux miennes (St-Charles et La Durantaye), rendez-vous sur le site Lève-toi et Bouge dans l’onglet Palmarès. Vas-y amuse toi!!!

Viens jouer dans le Parc 2009:10°C sous la pluie

viens jouer dans le parc

Cette fin de semaine l’action n’a pas manqué dans le parc national de la Maurcie parce que la troisième édition de l’évènement viens jouer dans le parc était de retour. Au programme: vélo de route  le samedi et dimanche c’était au tour du vélo de montagne et du cross country. J’ai participé au duathlon de montagne qui proposait aux participants un 40 km de vélo de montagne suivi d’une course à pied de 10 km.

Arrivé à 8h30 alors que le départ était à 9h00, j’ai couru comme un fou pour préparé ma course (vélo, enregistrement, sac de transition, m’habillé, étirements…). À 9h00 le coup d’envoi était donné pour un 40 km dans la bouette, j’aime cette course pour sa convivialité et la bonne humeur des gens, la course a bien été à part d’avaler de la terre et en recevoir dans les yeux. Le froid était présent ce qui rendait le tout un peu difficile, mais bon comme l’orgueil a de bons côtés j’ai continué de pousser la machine tout le long de la ride. Les 3 derniers km étaient plus techniques, un moment donné j’ai grimpé sur une roche et la roue avant de mon vélo a dérappée vers un fossé de 6-7 pieds. Comme le tout s’est fait vite je n’ai pas eu le temps de «déclipser» mes souliers et voilà je me suis retrouvé sur la tête me frappant le cou sur un arbre et le cocyx sur une roche….plus de peur que de mal à part une petite érrafflure sur le tibia. Après 1h50 de trail c’était le temps de passer au cross country.

Toujours dans la flotte, j’ai troqué mon vélo pour mes espadrilles, le sentier en était un de terre, donc pas de racines ni de roches à surveiller. La course a été souffrante; maux de dos et de cuisse m’ont obligé de ralentir la cadence. Mais le mot d’ordre dans ma tête était de ne pas marcher mais de toujours courir. J’ai franchi le fil d’arrivée avec un chrono honteux de 1h01.

J’ai quand même fini avec un temps total de 2:51:31 et une 9e position, ce qui pas si mal dans l’ensemble. Ça fait du bien de se dépasser; pour le corps et l’esprit.

Défi des 3 Pics du Mont St-Hilaire

montnuitCette fin de semaine en allant au Parc Safari de Hemmingford, nous sommes allés chez Mélanie et Yanick passer la fin de semaine. Yanick m’avait proposer de faire les 3 pics du Mont St-Hilaire en randonnée et y aller en vélo à partir de chez lui, c’est-à-dire à Saint-Basille-le-Grand. Après un copieux déjeuner préparé par l’hôte, nous sommes parti en vélo pour une boucle de 60 km. Après une balade de 30 km le long de la rivière Richelieu pour se rendre au géant de la rive sud il fallait maintenant escalader les 3 pics du mont St-Hilaire qui, èa ma grande surprise, appartient à l’Université McGill.

Trajet vélo du défi des 3 pics


Ces 3 pics sont: le pic Rocky, Dieppe et le Pain de sucre, à eux seuls ils représentent une randonnée de 10 km. carte sentier mont st-hilaire

Le point culminant du vieux de 124 millions d’années est le pic du pain de sucre qui s’élève à 413 mètres d’altitude, on peut même apercevoir le stade Olympique et toute la région du Richelieu.sommet pain de sucre

Pendant la randonnée nous avons croisé le lac Hertel qui a été formé par l’action des glaciers qui recouvraient la montagne. Situé au centre du mont Saint-Hilaire, il fait 0,3 km2. Sa profondeur moyenne est de cinq mètres et sa profondeur maximale de neuf. La trail était vaseuse à cause des nombreuse précipitations de notre bel été québecois. Mais le bonheur et la température était au rendez-vous avec un beau 22 degré celcius.
Lac Hertel

Après un après midi à admirer la région sur les 3 belvédères il fallait revenir à la maison en contournant le fort Chambly. Au total nous avons traversée 8 municipalités de la vallée du Richelieu (St-Basile, Beloeil, Mont St-Hilaire, Otterburrn Park, St-Mathias, Richelieu, Chambly et Carrignan). Ce fut une belle occasion de visiter une région méconnue mais très belle. C’est un défi que je conseille à tous les amants de la nature qui veulent se dépasser. Total de la randonnée: 70km.

Voici quelques photos du défi des 3 pics:

Yanick en vélo
YM en vélo

Harold sur le pic Rocky
IMG_0012

derniere poussée
derniere poussée

Voici ma nouvelle acquisition: Specialized Rockhopper Expert Disc 29

Pour mon premier Post sur WordPress je vais vous parler de ma nouvelle bécane que je me suis procuré chez mon marchand de vélo préféré Tibo Bicyk. Je trouve que le service est très courtoi et que Gilbert est très connaissant et au courant de la nouvelle technologie en matière vélo, étant lui même un cycliste.  Après avoir passé un après-midi complet èa regarder et àposer des questions ma décision c’est porté sur le  Rockhopper Expert Disc 29 de Specialized. .Il va bien, c’est normal il est neuf, il est beaucoup plus facile à conduire que mon ancien. C’est le temps qui me dictera si j’ai fait un bon achat ou pas. Avec Specialized je crois avoir fait un excellent choix… À suivre…

Rockhopper Expert Disc 29

Voici sa fiche technique:

Cadre M4 alu
Fourche Rock shox recon slite 100 mm
Pédalier Shimano fc-m521
Pédales Shimano 505 spd
Cintre Specialized
Potence Specialized
Freins Av Avid juicy 4 rsl
Freins Arr Avid juicy 4 rsl
Roues Dt swiss
Pneus Specialized fast trak lk control 26×2.00
Dérailleur Av Shimano deore
Dérailleur Arr Shimano xt
Leviers de freins Shimano deore
Cassette Shimano deore 11-34
Chaîne Kmc x9
Selle Specialized indie xc
Poids: 11,7 kgs