Le Red Bull Crashed Ice Québec 2011 en images


Share

Publicités

Crashed Ice Québec 2011:Pihlainen le roi sur deux lames

C’est devant une foule évaluée à 11o ooo spectateurs que le finlandais a conquis le titre du Red Bull Crashed Ice dans la vieille capitale. Favori avant la course, Arttu Pihlainen, avec des départs canons, a coiffé au fil d’arrivée le Québécois Louis-Philippe Dumoulin qui est était très satisfait de sa course : «C’est sûr que je ressentais de la pression, mais c’était de la pression positive. Entendre ton nom partout dans la foule, c’est vraiment le fun. Je manque de mots pour décrire à quel point je suis content.» C’est le deuxième au classement général, le Canadien Kyle Kroxall qui complète le podium de l’épreuve du Vieux Québec. 

Pihlainen a en mis plein la vue à Québec

Chez les dames, la Finlandaise Salla Kyhala a complété la domination de son pays et l’a emporté en grande finale, tandis que les Canadiennes Kerri Muir et Marquise Brisebois ont complété le podium.

Avec les années le calibre augmente sans cesse dans cette discipline qui est en effervescence. Les athlètes s’entraîne de façon plus spécifique pour attaquer cette descente infernale qui est un joyeux mélange de patin, de descente et de boardercross. Ce grand cirque est rendu plus qu’un spectacle mais bien un sport à part entière qui gagne à être connu et qui prend sa place sur la scène mondiale. Plus tôt cet hiver, Red Bull a débarqué avec ses casse cou à Munich, Moscou et à Valkenburg au Pays Bas.

Dernier tour de piste pour Jasper Felder

C’est confirmé le septuple champion, le suédois Jasper Felder, a décidé que Québec était la dernière course de sa carrière en crashed ice. L’athlète de 40 ans avait participé à la première présentation de cet hiver mais avait manqué les deux suivantes en raison d’une blessure qui a agravée aujourd’hui lors de la ronde des 64. Lui qui avait remporté le premier Red Bull crashed ice en 2001 présenté dans son pays natal.


Share

Le Red Bull Crashed Ice 2011 en chiffre

 

Voici des statistiques inpressionnantes sur le Red Bull Crashed Ice de Québec…

PARCOURS

  • Longueur: 1914 pieds / 580 mètres
  • Largeur moyenne: 14 pieds / 4,3 mètres
  • Surface glacée: 26796 pieds carrés / 2494 mètres carrés
  • PRODUCTION DE LA GLACE

  • Système de refroidissement canadien
  • 5 unités de réfrigération « nouvelle technologie »
  • 800 ampères en 600 Volts
  • 4 sous-stations électriques qui totalisent 1 mégawatt d’électricite
  • 36 000 litres de glycol (liquide de refroidissement) passeront dans le système de réfrigération, puis dans le tapis réfrigéré qui recouvre les 580 m du parcours.
  • 75 boîtes (4’X4’X4’, 1700 livres chacune) de glace concassée seront dispersées sur le tapis réfrigéré, 10 cm d’épaisseur sur toute la surface, de l’eau sera ensuite aspergée sur cette glace pour produire une première couche glacée.
  • Cette méthode permettra de contrôler la formation de la glace, d’économiser la quantité d’eau utilisée d’obtenir Une glace de qualité supérieure. Nous aurons tout de même besoin du travail de 16 hommes pour asperger de l’eau pendant 16 jours et parfois même jusqu’à 24 heures par jour. (256 jours hommes de travail)
  • 2 systèmes de chauffage de 800 Kilowatts seront installés spécialement pour arroser certaines sections à l’eau tiède
  • Ajout d’un additif bio cristallisant permettant d’obtenir une glace 5 fois plus dense que celle de la LNH
  • 2 systèmes de chauffage seront également installés afin de réchauffer le glycol et ainsi faire fondre la glace plus rapidement à la fin de l’événement
  •  

    CONSTRUCTION DU PARCOURS

  • +/- 4800’ de polymère, matériau utilisé pour les bandes de patinoire, (4’ de hauteur)
  • 900 pièces de 4’ de 4X4 pour retenir le polymère et structurer les bandes
  • 500 pièces de 8’ de long de 2X4 pour fixer le dessus de la bande
  • 900 supports d’acier conçus spécialement pour ce parcours pour tenir le polymère et les 4X4 ensemble en position verticale
  • 33 000 vis pour le bois pour retenir le tout
  • 5 portes sont préparées en cas d’urgence
  • 10 passages sous le parcours sont construits pour donner accès au public aux deux côtés du parcours
  • 1 structure de départ de 14 pieds de hauteur
  • 4 structures de ponts par-dessus les voies permettant de conserver la circulation automobile
  • 4 chariots élévateurs en opérations plus de 10 heures par jours pendant 4 semaines
  • 1 grue de 45 tonnes durant 4 jours
  • 26 tours d’éclairage/sonorisation; 6 structures de parcours, 16 structures télévisuelles, 4 estrades pour le public
  • 7500 heures de montage de pistes (construction et glace)
  • 93 000 mètres de tuyaux nécessaires à la fabrication de glace
  • 2500 canettes de Red bull pour équipe de piste
  • 1 système de pattes ajustables conçues et fabriquées pour mettre en place des virages adaptés à des patineurs en descente
  • Nouvelle aire d’arrivée repensée
  • 1 virage à 360° (vrille) dans le Parc Montmorency
  • Nouveau départ conçu pour mettre en valeur la force, la vitesse et la technique des patineurs
  • 100 pieds / 30 mètres de piste divisés en 2 pour stimuler la stratégie et offrir une option de passage aux courreurs
  •  

    PROTOTYPE D’ÉCLAIRAGE LE LONG DU PARCOURS

    Afin d’assurer une intensité de lumière appropriée pour le travail des médias (caméramans et photographes), 840 projecteurs quartz de 500 W seront fixés sur les bandes du parcours.

  • 85 000 pieds de câbles électriques (20 km)
  • 2000 projecteurs dont 800 le long du parcours
  • Le tout représentant plus 2 000 000 de watts
  •  

    PROTOTYPE D’ÉCLAIRAGE LE LONG DU PARCOURS

    7 écrans LED situés à différents points sur le parcours :

  • À la structure de départ
  • À l’angle des rue Buade et du Fort
  • Au Cimetière des Picotés
  • Courbe près de l’escalier Casse-cou (cour de la maison l’Archevêque)
  • Place Royale
  • Zone d’arrivée
  •  

    ÉCLAIRAGE DE L’ARCHITECTURE ENVIRONNANTE

    Le Château Frontenac de même que tous les édifices au point de départ, le bureau de poste, la façade du Petit Séminaire, les arbres du Parc Montmorency, l’arche Prescott, l’archevêché, les édifices près de l’escalier Casse-cou, la fresque de la rue Notre-Dame, la Place Royale ainsi que les édifices au point d’arrivée bénéficieront d’un éclairage de couleur rehaussant leurs caractéristiques architecturales.

    MAIN D’ŒUVRE

  • 60 TRAVAILLEURS DE CONSTRUCTION
  • 275 BÉNÉVOLES
  • 30 TECHNICIENS EN ÉCLAIRAGE, SONORISATION, VIDEO
  • 15 TECHNICIENS EN STRUCTURES
  • 20 ARROSEURS
  • 12 TECHNICIENS DE GLACE
  • 5 TECHNICIENS DE RÉFRIGÉRATION
  • 80 TECHNICIENS TV
  • 40 À 70 GARDIENS DE SÉCURITÉ
  • 4 SIGNALEURS
  • 8 OPÉRATEURS DE MACHINERIES
  • 30 PERSONNEL ADMINISTRATIFS, COMMUNICATION, LOGISTIQUE, COORDINATION
  • HORAIRE du week end Red Bull Crashed Ice de Québec

    Deux entraînements sont à l’horaire vendredi, entre 8h et 10h45. Suivra ensuite la sélection des athlètes internationaux et des femmes entre 11h30 et 13h30. Les tours d’éliminations (quatre patineurs en piste) sont prévus en soirée en 21h et 22h30. Ils seront précédés d’une séance d’entraînement à quatre patineurs en piste entre 19h et 20h30. Un événement unique en Amérique, à ne pas manquer!!!

     


    Share

    1er Défi Raquette du Pentathlon des Neiges de Québec

    En ce samedi 29 janvier, j’ai participé au 1er Défi Raquettes GV, une épreuve de 10 km dont le départ s’est donné immédiatement après la course de traîneaux à chiens, à quelques pas du majestueux Château Frontenac. Un peu plus de 100 coureurs et coureuses de toutes les catégories ont participé à cette compétition par une température très agréable, motivante pour les raquetteurs, un effort variant entre 40 et 60 minutes. Sous une ambiance carnavalesque que les deux premiers kilomètres. La première montée sur la rue Saint-Louis et la Grande Allée fut pas mal difficile mais les encouragements des spectateurs me donnaient des ailes, mais ce qui me laissait dire que le reste de la course serait pas donné, connaissant le circuit des Plaines d’Abraham.

    Rendu sur les plaines la boucle de 2 km que l’on devait compléter à quatre reprises était parsemée de bonnes montées. Les deux premières furent difficiles à cause de la douleurs aux jambes qui s’est emnuisée avec le temps.  Mais les deux derniers tours furent un plaisir à courir sur ce site historique de Québec.

    Sur la rue Saint-Louis


    Share

    La course de raquette: la région de Québec est choyée

    En plein essor, les courses de raquette reviennent avec force dans la région de Québec, avec un total de 4 courses. La première aura lieu le 23 janvier 2011 avec Raquettes d’Abraham (2 et 6 km) organisé par l’Association des maîtres de ski. Le 29 janvier toujours sur les Plaines d’Abraham ce sera au tour du défi raquette du pentathlon des neiges (10 km). Le 19 février ce sera autour de  Vert le Raid d’y mettre sa touche avec une course en soirée à lampe frontale à la station touristique de Stoneham  (5 et 10 km). Il aura également le Pentathlon des Neiges de Québec qui rassemble 5 disciplines, qui  aura lieu la fin de semaine du 26 février.

    Pour terminer le tout,  le championnat provincial de raquette reviendra cette année dans la forêt Montorency le 13 mars prochain dans le cadre des courses en forêt. Ce rendez-vous regroupera 3 ditances: soit le 5 km, le 10 km et le demi marathon pour le plus endurant. Il y en aura une autre le 12 février à Coaticook. Pour les amants de défis ce sera un hiver chauds en perspectives. Bon entraînement hivernal à tous et au plaisr de se rencontrer.


    Share

    46 participants à Raquettes d’Abraham

    Samedi matin après une belle victoire des Alliés 2 MAHG de 12-4 à St-Jean-Port-Joli, je me suis dirigé vers les plaines d’Abraham pour participer à la première édition de Raquettes d’Abraham, une compétition organisée par l’Association des Maîtres en ski de fond du Québec. C’est 46 participants, qui ont répondus à l’appel, provenant du monde de la course à pied, du vélo de montagne et du ski de fond ou tout simplement par défi personnel. Avec une température parfaite, les coureurs avaient le choix de faire un 4 km ou un 6 km, sur un parcours de 2 km.

    Ce fut un départ canon au bas d’une côte, le premier 2 km fut un peu ardu,  pas mal de côtes de la neige molle par endroit. Les deux autres tours le rythme était bon mais j’ai eu un chrono ordinaire de 37m52. La course s’est gagnée en 27 minutes par Jimmy Gobeil qui ira faire une présentation de la course en raquette devant le comité olympique le 27 février prochain dans le cadre des jeux de Vancouver 2010. Cela me dit que je devrais mettre plus d’effort et de temps lors des prochaines semaines pour être fin prêt au pentathlon des neiges de Québec. À suivre…

     Merci au coureur nordique qui m’a fait gagner un certificat cadeau de 50$ à leur boutique.

    Prochain rendez-vous: le 7 février, la course du coureur nordique au centre de ski de fond du Mont Sainte-Anne, organisée par vertleraid.ca.

    Voici quelques photos de la compétition:

    Pentathlon des Neiges de Québec 2009


    C’est hier qu’avait lieu le pentathlon des neiges catégorie courte distance solo. C’est sur le site historique des Plaines d’Abraham qu’avait lieu la 5e édition qui se déroulait du 22 février au 1 mars. Le départ s’est donné à 9h30 sous des conditions froides mais bonnes malgré la forte pluie du vendredi. Le vélo était l’épreuve no 1, un parcours de 3 km que l’on devait faire 3 fois pour un total de 9 km. Ensuite on s’est lancé sur la Grande Allée pour faire le la partie jogging, un total de 4 km. Jusque là, tout était parfait. La troisième étape, le calvaire pour moi: le ski de fond. Premièrement les skis étaient très bien fartés, mais pour la technique on repassera et en plus le parcours était glacé. La plupart des concurents utilisaient le pas de patin, moi j’étais en classique…Après avoir perdu un temps fou je me suis lancé sur l’anneau de 500 mètres pour faire 12 tours sur une surface abîmée par la pluie de la veille. Ce fut une étape où j’ai repris un peu de temps perdu malgré que je n’avais pas de lames nordiques (grandes lames) contrairement à certains qui volaient comme des oiseaux. La dernière étape était le 4 km de course en raquette, la fatigue commençait à s’emparer de moi. J’ai terminé les 29 km en 25e position dans ma catégorie avec un chrono de 2:17:39. Je suis content dans l’ensemble malgré une douleur à l’ischio-jambier qui a ralenti ma préparation pour l’épreuve. Aujoud’hui la compétition se termine avec le volet de la longue distance.

    Défi de patin des Plaines d’Abraham


    C’est hier qu’avait lieu le défi de patin des plaines d’Abraham msis les nombreuses chutes de neige laissées par dame nature au cours de la semaine n’ont laissé d’autres choix aux organisateurs du Pentathlon des neiges que de déplacer le Défi de patin à l’anneau de glace Gaétan-Boucher.

    En cette première journée, Jasmin et moi avons relevé ce défi plein air. Jasmin étant inscrit au 1 km et moi j’ai relevé le 10 km. Le départ du 1km était prévu pour 17h00. Après un petit échauffement Jasmin s’est élancé sur la piste glacée de 400 mètres en ma compagnie. Jasmin a complété les 2 tours et demi en 7:36 ce qui lui a vallu la médaille d’or.

    Immédiatement après c’était autour du 10 km, je n’avais aucune attente, sauf une d’avoir un bon entraînement pour la fin de semaine prochaine en vue du pentathlon. Après un bon départ, la douleur au dos s’est installée un peu à partir du 8e tour mais elle s’est dissipée après le 15e et jusqu’au 25e la course s’est très bien déroulée. Après la remise de la médaille à Jasmin je jasait avec d’autres participants quand on m’a appelé à l’avant pour monter sur le podium QUOI!!! Et oui j’avais remporté la médaille d’argent dans la catégorie 30-39 ans chez les hommes avec un temps de 30:02. toute une surprise. Une belle…

    Voici quelques photos de cette belles soirée