Viens jouer dans le Parc 2009:10°C sous la pluie

viens jouer dans le parc

Cette fin de semaine l’action n’a pas manqué dans le parc national de la Maurcie parce que la troisième édition de l’évènement viens jouer dans le parc était de retour. Au programme: vélo de route  le samedi et dimanche c’était au tour du vélo de montagne et du cross country. J’ai participé au duathlon de montagne qui proposait aux participants un 40 km de vélo de montagne suivi d’une course à pied de 10 km.

Arrivé à 8h30 alors que le départ était à 9h00, j’ai couru comme un fou pour préparé ma course (vélo, enregistrement, sac de transition, m’habillé, étirements…). À 9h00 le coup d’envoi était donné pour un 40 km dans la bouette, j’aime cette course pour sa convivialité et la bonne humeur des gens, la course a bien été à part d’avaler de la terre et en recevoir dans les yeux. Le froid était présent ce qui rendait le tout un peu difficile, mais bon comme l’orgueil a de bons côtés j’ai continué de pousser la machine tout le long de la ride. Les 3 derniers km étaient plus techniques, un moment donné j’ai grimpé sur une roche et la roue avant de mon vélo a dérappée vers un fossé de 6-7 pieds. Comme le tout s’est fait vite je n’ai pas eu le temps de «déclipser» mes souliers et voilà je me suis retrouvé sur la tête me frappant le cou sur un arbre et le cocyx sur une roche….plus de peur que de mal à part une petite érrafflure sur le tibia. Après 1h50 de trail c’était le temps de passer au cross country.

Toujours dans la flotte, j’ai troqué mon vélo pour mes espadrilles, le sentier en était un de terre, donc pas de racines ni de roches à surveiller. La course a été souffrante; maux de dos et de cuisse m’ont obligé de ralentir la cadence. Mais le mot d’ordre dans ma tête était de ne pas marcher mais de toujours courir. J’ai franchi le fil d’arrivée avec un chrono honteux de 1h01.

J’ai quand même fini avec un temps total de 2:51:31 et une 9e position, ce qui pas si mal dans l’ensemble. Ça fait du bien de se dépasser; pour le corps et l’esprit.

Publicités

Raid des Appalaches 2009: 73 km de souffrance et une 4e position

P1090395Cette fin de semaine j’ai participé au 10e Raid des Appalaches dans le merveilleux parc du même nom. Cette année l’épreuve consistait à 5 km de kayak, 50 km de vélo de montagne et 18 km de course à pied pour un grand total de 73 km. Nous sommes partis du Lac Carré pour terminé à la la Pourvoirie Daaquam,  nous avons traversé 5 villages: Ste-Apolline, Ste-Lucie, St-Fabien, Lac Frontière et St-Just.

La chaleur était intense vers les 12h00, le 5 km de kayak fut assez facile par contre le vélo s’est bien déroulé jusqu’au 40e km où un mur m’a frappé de plein fouet, une panne d’énergie comme je n’ai jamais connu. Les 10 derniers km ont été très pénible. Quant au 18 km de course, ce fut difficile avec des étourdissements par période. Vers les 5 derniers km un concurrent m’a rattrappé jusqu’au dernier km où j’ai poussé la machine pour le semé avec succès jusqu’au fil d’arrivé où il fallait traverser à guée de la rivière Daaquam. Après une journée de 73 km en 05:33:22 et une belle 4e place dans la catégorie 20-39 ans,  je peux être fier de ma performance, moi qui avait comme objectif de terminer parmi les 5 premiers. Félicitations à toute l’équipe du Raid pour ce 10e succès!!! Pour voir tous les résultats cliquez ici

IMG_1032

L’arrivée…

 

Voici mes temps pour chaque épreuve:

Kayak:00: 24:25

Vélo: 02:30:32

course à pied: 02:38:25

Voici quelques photos  gracieuseté du Parc régional des Appalaches:

P1090412

Pas facile le vélo…

P1090568

Être attentif dans le bois!!!

 

Défi des 3 Pics du Mont St-Hilaire

montnuitCette fin de semaine en allant au Parc Safari de Hemmingford, nous sommes allés chez Mélanie et Yanick passer la fin de semaine. Yanick m’avait proposer de faire les 3 pics du Mont St-Hilaire en randonnée et y aller en vélo à partir de chez lui, c’est-à-dire à Saint-Basille-le-Grand. Après un copieux déjeuner préparé par l’hôte, nous sommes parti en vélo pour une boucle de 60 km. Après une balade de 30 km le long de la rivière Richelieu pour se rendre au géant de la rive sud il fallait maintenant escalader les 3 pics du mont St-Hilaire qui, èa ma grande surprise, appartient à l’Université McGill.

Trajet vélo du défi des 3 pics


Ces 3 pics sont: le pic Rocky, Dieppe et le Pain de sucre, à eux seuls ils représentent une randonnée de 10 km. carte sentier mont st-hilaire

Le point culminant du vieux de 124 millions d’années est le pic du pain de sucre qui s’élève à 413 mètres d’altitude, on peut même apercevoir le stade Olympique et toute la région du Richelieu.sommet pain de sucre

Pendant la randonnée nous avons croisé le lac Hertel qui a été formé par l’action des glaciers qui recouvraient la montagne. Situé au centre du mont Saint-Hilaire, il fait 0,3 km2. Sa profondeur moyenne est de cinq mètres et sa profondeur maximale de neuf. La trail était vaseuse à cause des nombreuse précipitations de notre bel été québecois. Mais le bonheur et la température était au rendez-vous avec un beau 22 degré celcius.
Lac Hertel

Après un après midi à admirer la région sur les 3 belvédères il fallait revenir à la maison en contournant le fort Chambly. Au total nous avons traversée 8 municipalités de la vallée du Richelieu (St-Basile, Beloeil, Mont St-Hilaire, Otterburrn Park, St-Mathias, Richelieu, Chambly et Carrignan). Ce fut une belle occasion de visiter une région méconnue mais très belle. C’est un défi que je conseille à tous les amants de la nature qui veulent se dépasser. Total de la randonnée: 70km.

Voici quelques photos du défi des 3 pics:

Yanick en vélo
YM en vélo

Harold sur le pic Rocky
IMG_0012

derniere poussée
derniere poussée

Le premier défi des escaliers de Québec

defi_des_escaliersCe matin plus de 500 coureurs se sont lancés à l’assaut des 2600 marches du tout premier Défi des Escaliers à Québec, dont moi. Le défi proposait de parcourir le trajet reliant 29 escaliers de la Capitale liant la haute et la basse-ville de Québec sur une distance de 15 km. Ce matin la température était idéale pour ce genre de torture, un 17 degré et un petit vent frais. Malgré ma cuisse quelque peu endolorie je me sentais en bonne forme. Pour moi, la descente était plus difficile car il fallait faire preuve de prudence car c’était un peu glissant. Les montées s’attaquaient deux par deux. Le départ était fait deux par deux à intervale de 5 secondes. pour éviter la cohue au premier escalier non loin du départ, le centre Lucien-Borne. L’escalier du cap Blanc et ses 398 marches était le secteur le plus difficile du trajet. Signe de la difficulté du parcours : une dizaine de personnes ont dû faire un détour par la clinique médicale pour des blessures mineures : claquage au mollet ou genoux douloureux.

IMG_0317

La course s’est gagnée en 1:05 par Manuel Gagnon de Québec. De mon côté je suis content de ma performance ce qui m’a permis de recevoir une médaille pour avoir réussi ce parcours ardu sous la barre des 2h30. J’ai stoppé le chrono avec un temps respectable de 1:37.

La course des Pionniers

islet2009Aujourd’hui je suis allé faire le 10 kmde la course des Pionniers à L’Islet, cette compétition qui fait partie de la série du Circuit régional des 10 km de Québec. Richard Fradette et David thibault en étaient les organisateurs, l’organisation a été àparfaite. Tout était bien planifié. Pour ma part, je suis dans une passe la motivation est à son plus bas. Je me suis présenté avec l’intention de me fouetter à m’entraîner davantage. Mon but était de courir sous la barre des 50 minutes, mon record étant de 44m14. J’avais un avantage dans mon jeu, c’était d’avoir le vent dans mon dos. L’autobus nous a déposé près de l’auberge du Faubourg à St-Jean-Port-Joli. Les 3 premiers kilos furent faciles à avaler, ensuite j’ai ralenti à cause d’un léger malaise aux mollets, mais la cadence est revenue vers le 7e kilomètre. J’ai quand même atteint mon objectif de 50 minutes. J’ai stoppé le chrono à 48m35s. Je tiens à féliciter mon compagnon Guillaume Lanoue qui a terniné son 10 km à 51m50s.

Maintenant, il faudra mettre de l’effort pour s’attaquer au Raid des Applaches qui nous attends avec une circuit de 73km.

Voici ma nouvelle acquisition: Specialized Rockhopper Expert Disc 29

Pour mon premier Post sur WordPress je vais vous parler de ma nouvelle bécane que je me suis procuré chez mon marchand de vélo préféré Tibo Bicyk. Je trouve que le service est très courtoi et que Gilbert est très connaissant et au courant de la nouvelle technologie en matière vélo, étant lui même un cycliste.  Après avoir passé un après-midi complet èa regarder et àposer des questions ma décision c’est porté sur le  Rockhopper Expert Disc 29 de Specialized. .Il va bien, c’est normal il est neuf, il est beaucoup plus facile à conduire que mon ancien. C’est le temps qui me dictera si j’ai fait un bon achat ou pas. Avec Specialized je crois avoir fait un excellent choix… À suivre…

Rockhopper Expert Disc 29

Voici sa fiche technique:

Cadre M4 alu
Fourche Rock shox recon slite 100 mm
Pédalier Shimano fc-m521
Pédales Shimano 505 spd
Cintre Specialized
Potence Specialized
Freins Av Avid juicy 4 rsl
Freins Arr Avid juicy 4 rsl
Roues Dt swiss
Pneus Specialized fast trak lk control 26×2.00
Dérailleur Av Shimano deore
Dérailleur Arr Shimano xt
Leviers de freins Shimano deore
Cassette Shimano deore 11-34
Chaîne Kmc x9
Selle Specialized indie xc
Poids: 11,7 kgs

Les courses en forêt en raquette

C’est à Val Bélair qu’avait lieu ce samedi la course en raquette de Val Bélair qui est inscrite dans le cadre des courses en forêt, la plus grande série de course en forêt au Québec!!!

Un soleil au rendez-vous et une quaranataine de personnes ayant soif de défi, c’était la recette idéale pour une journée plaisante à la Base de plein air la Decouverte(Val Belair). Étant inscrit au 5 km à cause d’une raideur à ma cuisse. Lors du départ je suis parti très vite en suivant le groupe, après 400 mètres on est entré dans le bois avec une montée qui nous a souhaitée la bienvenue et qui tirait un tantinet dans les mollets. C’est à ce moment que le groupe s’est étiré, ensuite la course n’était pas facile, beaucoup de branches, sentier étroit. Ensuite la course s’est poursuivie sur un plateau pour mieux descendre vers l’arrivée. J’avais encore du jus pour le 10 km et ma cuisse allait pas mal du tout. C’est avec un temps de 32m15 que j’ai stoppé le chrono. Je suis quand même content de mon temps malgré tout. De la course en forêt comme on l’aime.

Pentathlon des Neiges de Québec 2009


C’est hier qu’avait lieu le pentathlon des neiges catégorie courte distance solo. C’est sur le site historique des Plaines d’Abraham qu’avait lieu la 5e édition qui se déroulait du 22 février au 1 mars. Le départ s’est donné à 9h30 sous des conditions froides mais bonnes malgré la forte pluie du vendredi. Le vélo était l’épreuve no 1, un parcours de 3 km que l’on devait faire 3 fois pour un total de 9 km. Ensuite on s’est lancé sur la Grande Allée pour faire le la partie jogging, un total de 4 km. Jusque là, tout était parfait. La troisième étape, le calvaire pour moi: le ski de fond. Premièrement les skis étaient très bien fartés, mais pour la technique on repassera et en plus le parcours était glacé. La plupart des concurents utilisaient le pas de patin, moi j’étais en classique…Après avoir perdu un temps fou je me suis lancé sur l’anneau de 500 mètres pour faire 12 tours sur une surface abîmée par la pluie de la veille. Ce fut une étape où j’ai repris un peu de temps perdu malgré que je n’avais pas de lames nordiques (grandes lames) contrairement à certains qui volaient comme des oiseaux. La dernière étape était le 4 km de course en raquette, la fatigue commençait à s’emparer de moi. J’ai terminé les 29 km en 25e position dans ma catégorie avec un chrono de 2:17:39. Je suis content dans l’ensemble malgré une douleur à l’ischio-jambier qui a ralenti ma préparation pour l’épreuve. Aujoud’hui la compétition se termine avec le volet de la longue distance.

Défi de patin des Plaines d’Abraham


C’est hier qu’avait lieu le défi de patin des plaines d’Abraham msis les nombreuses chutes de neige laissées par dame nature au cours de la semaine n’ont laissé d’autres choix aux organisateurs du Pentathlon des neiges que de déplacer le Défi de patin à l’anneau de glace Gaétan-Boucher.

En cette première journée, Jasmin et moi avons relevé ce défi plein air. Jasmin étant inscrit au 1 km et moi j’ai relevé le 10 km. Le départ du 1km était prévu pour 17h00. Après un petit échauffement Jasmin s’est élancé sur la piste glacée de 400 mètres en ma compagnie. Jasmin a complété les 2 tours et demi en 7:36 ce qui lui a vallu la médaille d’or.

Immédiatement après c’était autour du 10 km, je n’avais aucune attente, sauf une d’avoir un bon entraînement pour la fin de semaine prochaine en vue du pentathlon. Après un bon départ, la douleur au dos s’est installée un peu à partir du 8e tour mais elle s’est dissipée après le 15e et jusqu’au 25e la course s’est très bien déroulée. Après la remise de la médaille à Jasmin je jasait avec d’autres participants quand on m’a appelé à l’avant pour monter sur le podium QUOI!!! Et oui j’avais remporté la médaille d’argent dans la catégorie 30-39 ans chez les hommes avec un temps de 30:02. toute une surprise. Une belle…

Voici quelques photos de cette belles soirée



Viens jouer dans le parc en photos

Voici 2 photos du 21 septembre dernier alors se tenait le 40 km de vélo de montagne en avant midi et le douloureux 10 km cross country en après midi dans le cadre de l’événement Viens jouer dans le parc.

Rendez-vous les 26 et 27 septembre 2009 pour la prochaine édition!